Saveur(s)

L'oiseau survolait l'eau

Ma fille vient de franchir la porte de son collège, je me mets à l 'abri du bruit dans un bistrot voisin pour passer un coup de fil professionnel. L'express est délicatement parfumé. Il fait doux, les voitures sont rares, je remonte l'avenue à pied, les jambes nues caressées par la brise. Ravie de voir autant de vélib' (faut-il préciser que ces vélos sont à une écrasante majorité chevauchés par des dames et demoiselles) qui se déplacent sur le long ruban noir. A Hotel de Ville je décide de plonger dans le métro, il fait tiède, l'air est lourd, presque sale. Je m'assieds sur un strap et le métro sagement reste à quai. Pas d'humeur à bouger ce matin. Une voix de femme s'élève, une alto au beau métal. Mes bras se couvrent de frissons ; du fond de moi remonte une émotion incroyable. Elle chante magnifiquement dans une langue que je ne connais pas, accompagnée d'un accordéon aérien, une chanson qu'une partie de moi semble connaitre depuis toujours. Intriguée, je descends à quai et remonte à l'oreille à la recherche de la chanteuse. Je la vois, tout là bas dans le virage adossée aux carreaux blancs. J'attends qu'elle ait fini pour aller lui parler. Cette chanson est ukrainienne et s'appelle l'oiseau survolait l'eau. Je lui achète le CD pour pouvoir le réécouter à la maison, peut être que des images viendront ! La tête baignée de la mélodie, je re-sors et continue mon chemin à pied des larmes plein les yeux. Quelle étrange chanson !


15/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour