Saveur(s)

Education à la santé

    Lancée dans un webmusardage sympathique, j'arrive sur un texte de Philippe Meirieu qui parle d'estime de soi, de navigation à l'estime en commentaire d'un livre qui a l'air passionnant, Favoriser l'estime de soi à l'école.

    Après un passage au vitriol sur la médicalisation du monde, il aborde l'éducation à la santé. Je partage avec vous un extrait qui correspond particulièrement bien à ma vision de la santé. Le voici :

D'une tout autre nature est l'éducation à la santé : elle ne vise pas à faire oublier le symptôme, mais à donner aux personnes les moyens de construire leur santé elles-mêmes, individuellement en élaborant leurs propres normes de comportement, et collectivement en cherchant des solutions aux problèmes qui se posent à elles et menacent leur équilibre. Loin de s'obstiner à masquer les symptômes, elle travaille à permettre à chacun de les regarder en face et de s'interroger sur eux. Loin de se cantonner au face à face entre le patient et le soignant, elle mobilise une équipe qui s'efforce de placer le sujet en situation de lucidité, de lui donner la force et la détermination pour faire face à sa vie et assumer ses engagements. Loin de gommer le contexte local pour réduire la santé à une connexion diagnostic-remède qui serait universelle et intemporelle, elle inscrit délibérément son projet dans la dynamique du lieu, en prenant en compte ses spécificités, les difficultés, mais aussi les richesses de l'environnement. Loin de cultiver l'individualisme et le fatalisme, elle invite chacune et chacun à s'investir dans un travail de transformation collective des conditions de vie. Bref, l'éducation à la santé, c'est la véritable prévention en actes.

    Si vous voulez lire le texte intégral c'est là :
http://www.meirieu.com/PREFACES/estimedesoi.htm


01/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour