Saveur(s)

Méditation

    La méditation a le pouvoir mystérieux de favoriser l'amitié à un niveau plus profond que celui auquel nous sommes habitués, un peu comme si les barrières sociales et la suspicion tombaient très rapidement à partir du moment où l'on s'est assis en silence avec quelqu'un. in Laurence Freeman, the web of silence.

    Je trouve cela très juste, l'amitié avec d'autres ou l'amitié avec soi même comme le dit si joliment Pema Chodron.
    Et cela me manque de m'asseoir avec d'autres pratiquants depuis que le dojo a fermé ses portes. J'ai la flemme d'aller jusque Velizy. La présence silencieuse des autres méditants, ce sentiment d'intimité qui se construit assise après assise, bien plus que lors des thés partages avec plaisir après zazen. Comme si partager de longues assises immobiles, face au mur, dos à dos, créait un lien bien plus fort que les mots.
    Et même s'ils ne sont pas là, chaque fois que je m'assieds chez moi, d'une certaine manière je ressens leur présence. Comme si le cercle ou le carré de pratique continue d'exister en moi. C'est une sensation très étrange, très plaisante et très douce.


09/09/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour