Saveur(s)

Créatif culturel : en êtes vous ?

Le choc. Je bloguais tranquille sur l'annuaire des blogs de l'ADETEM, je clique sur le nom prometteur de le vide poches et je tombe sur un post incroyable de l'auteur intitulé Après les "bobos", voici les "créatifs culturels".

Très intriguée, je lis, je me marre et je clique sur le lien vers l'article source du Monde et je tombe sur cela :

Article publié le 23 Mai 2007 (comme il est payant je n'y ai pas accès, bouh, bouh, bouh)
Par Marie Zawisza
Source : LE MONDE
Taille de l'article : 503 mots

Extrait : Cette nouvelle « tribu », plutôt écolo et engagée, constitue une nouvelle cible marketing pour les marques. Son site Internet met en relation bénévoles et associations, il s'inquiète du réchauffement climatique, il a repris des études de psychologie et se retire deux fois par an dans un monastère : Tristan de Feuilhade, 52 ans, est le prototype du « créatif culturel ». Selon Les Créatifs culturels en France, étude sociologique publiée en mars aux éditions Yves Michel (131 p., 13,80 euros), 17 % des Français relèveraient de cette tribu, composée pour l'essentiel de femmes (64 %) et de cadres supérieurs (40 %).

Et là je me dis, le monde est vraiment tout petit, non seulement je suis une créative culturelle (top classe non) qui s'ignore mais en plus mon pote Tristan de l'article aussi. Incroyable.

Je continue mon surf et je trouve la poule aux oeuf d'or :
  • pour savoir si vous êtes de la tribu, le test Souffle d'or
  • ou celui de Nouvelles Clés
  • ou du Nouvel Observateur
  • ou de l'Express
  • de Cordiap
  • Wikipédia y va de son papier aussi
  • C.durable aussi
  • TYribulisinfo aussi
  • Nous avons même un site web collaboratif
  • et même un livre, L'émergence des créatifs culturels, si c'est vrai !!! Et je cite Amazon.fr : " Un ouvrage de référence. Ce livre est en fait leur credo. Dès le départ, nous sommes prévenus : cet ouvrage doit permettre aux Créatifs Culturels qui s'ignorent, de prendre conscience de la mouvance à laquelle ils appartiennent et de favoriser ce regroupement qui jette les bases d'un avenir possible. Les auteurs nous emmènent à travers un dédale qu'ils estiment bien structuré. Chaque chapitre, émaillé de témoignages, d'exemples, a pourtant un effet dispersif. Mais c'est un effet voulu. L'étude qu'il recèle n'est là que pour crédibiliser et convaincre que ce mouvement progresse de façon exponentielle. Pour notre public, l'effet inverse se produit : une étude concentrée, suivie des projections dans l'avenir, avec les exemples en annexe, aurait eu plus d'impact. Restons ouverts : l'avenir est bien là, l'étude européenne initiée par Yves MICHEL pourrait le prouver."
  • Les créatifs culturels vont changer le monde, rien que cela !
bref entre les segmentations Marketing et le sulfureux univers des sectes, il semble que la frontière est tenue....





09/07/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres