Saveur(s)

Discrimination à l'école

Pour la rentrée prochaine au collège Charles Péguy à Paris dans le 19e arrondissement (le 2e china town de Paris, précision importante) , les enfants qui écrivent ou parlent chinois n'ont pas le droit de choisir le Chinois comme Langue Vivante 2.
Brillant non ?

C'est vrai que la meilleure manière d'intégrer des personnes d'origine ou du culture étrangère à la nôtre, c'est leur faire abandonner la leur de force. Leur interdire de parler et pratiquer leur langue. A quand l'obligation de conversion religieuse?

Je comprends la difficulté pour les enseignants à accueillir en LV2 des vrais et des faux débutant, des enfants qui partent de rien avec des enfants qui maitrisent déjà la langue, mais ce n'est pas en éliminant les symptômes qu'on trouve une solution...

Cette décision qui me semble tout ce qu'il y a de plus discriminatoire a des relents immondes de colonialisme. Nous avons persécuté les enfants qui parlaient patois, nous avons persécuté les enfants de peuples étrangers que nous avons colonisés et nous récidivons. Nous sommes en 2008, et nous, collectivement, n'avons pas avancé d'un pas. Misère de misère !

Vous ne me croyez pas ? Téléchargez le dossier ici


A quand l'enseignement non violent à l'école, à défaut de l'enseignement de la non violence à l'école ?

** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Cette regrettable affaire est également mentionnée dans l'édition du Parisien du 30 mai. A suivre...


27/05/2008
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour