Saveur(s)

Annihiler le désir

    Quelle est la cause du désir ? On désire ou l'on veut voir quelqu'un ou quelque chose d'autre. Vouloir voir autre chose ou quelqu'un d'autre fait surgir le mental. Partout où se trouve le désir il y a tendance à vouloir quelqu'un d'autre. L'erreur vient de ce que l'on ne voit pas ce qui existe, et à la place, on voit autre chose. C'est ce qui fait surgir l'émotion, le plaisir et la peine, la colère, le dégout, la haine, la peur etc... Alors dans toutes vos activités, au niveau de l'intellect, de l'émotion aussi bien que de l'action, ou encore seulement au niveau de l'émotion, vous devez observer : que ressentez-vous ? Aucune émotion n'apparait quand vous prenez quelqu'un comme il ou elle est en réalité: ceci vous apporte un sentiment de bien être, de sérénité (...).
    Dès que l'émotion apparait vous perdrez le sentiment de spontanéité : c'est une indication que vous avez rendu "quelqu'un d'autre" existant. Etre seulement capable de voir cette erreur! Jusqu'à un certain point vous pouvez réussir à la voir, mais le doute peut cependant persister : vous ne serez pas libéré de l'émotion, le désir ne sera pas annihilé. Alors il vous faudra agir ; faire des expériences, une, deux, trois fois, tant que l'illusion de vouloir voir un autre ne sera pas détruite.

    Svami Prajnanpad in la vérité du bonheur.



    C'est terriblement simple et vrai, c'est un exercice pourtant rudement difficile. Prendre l'autre pour qu'il est, tout ce qu'il est et rien de plus. Difficile et important. Garder la main toujours ouverte, ne pas s'emparer de l'autre. Laisser le passé où il est pour épouser le moment.
    Se mettre à l'écoute de son ressenti, de ses sensations pour débusquer les émotions et les pièges. Prendre conscience de ce qui existe, voir, entendre, goûter, toucher et sentir le monde autour de soi. C'est un travail de précision, c'est un chemin de développement. Parce qu'il s'agit souvent de la même chose simple, devenir un adulte équilibré.

    Comme le dit joliment un ami que j'aime beaucoup, les hormones sont parfois de doux maitres mais généralement de très mauvaises conseillères...!





08/05/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour